Le chauffe eau solaire

Le chauffe eau se compose de deux éléments :panneaux citerne

Le capteur doit être bien dimensionné et bien situé, pour capter un maximum de soleil. Il est placé sur le toit en plein SUD. C’ est l’orientation idéale, cependant on peut aussi le placer avec un décalage vers l’ouest ou est. A confirmer par votre installateur.

         Le capteur :

Dans ce capteur circule un fluide caloporteur qui s’échauffe grâce aux rayons du soleil. Ce liquide une fois réchauffé ( à plus de 100 °), va passer dans un échangeur situé dans le ballon de stockage. Ceci va donc augmenter la température de l’eau contenue dans le  ballon. Le liquide caloporteur va donc perdre de la température, une fois refroidit il va donc retourner dans le capteur pour se réchauffer de nouveau.

Ce capteur est de type cylindrique à effet thermos. Ainsi par sa courbure le moindre rayon solaire même indirect est capté et sert à réchauffer le liquide caloporteur. Le capteur est sous vide, donc comme une thermos la chaleur est protégée du froid.

 

      Le ballon :

 

En hiver l’eau est toujours à un minimum de 25 ° ensuite une résistance électrique va monter l’eau à la température voulue.

Au printemps, été et une grande partie de l’automne, la résistance est coupée et l’eau dans le ballon peut atteindre 95 ° C. Une sonde 3 voix en sortie régule la température entre 35  et 65 °.

Donc en période de soleil importante, les seules dépenses sont liés à la pompe de circulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *