Que sont réellement les énergies vertes ?

Champ de panneaux photovoltaîques

Alors que le désastre écologique menace la planète, les gouvernements mettent en place des énergies renouvelables pour remplacer, peu à peu, les énergies fossiles. La transition énergétique est en cours mais peine encore à s’imposer. Les énergies renouvelables, dites énergies vertes, restent encore méconnues par une grande partie de la population. Alors, que sont-elles réellement ?

Qu’est-ce qu’une énergie verte ?

Une énergie verte est une énergie renouvelable, dont la source est inépuisable ou bien disponible en très grande quantité. Les deux seules véritables sources des énergies renouvelables sont la Terre et le Soleil. Ces sources naturelles n’ont pas d’impact sur la santé et ne polluent pas l’environnement, c’est pourquoi elles représentent l’avenir énergétique de la planète.

Aujourd’hui, les spécialistes de ce domaine classent les énergies renouvelables en 5 catégories, qui présentent des spécificités et des modes de production différents. On compte donc :

  • L’énergie solaire
  • L’énergie éolienne
  • L’énergie hydraulique
  • La biomasse
  • La géothermie

Ces énergies ont un point commun : elles ne produisent pas ou très peu d’émissions polluantes. Leur exploitation est donc un premier pas pour lutter contre l’effet de serre et le réchauffement climatique.

Les énergies vertes sont principalement utilisées pour la production d’électricité et, dans certains cas, pour le chauffage. Elles ne proposent néanmoins pas d’alternative à la production de gaz naturel, pourtant très polluant. Certains fournisseurs de gaz tentent donc de remédier à cela avec des offres de gaz compensé carbone, pour réduire les émissions nocives.

Homme qui porte un panneau photovolataïque pour le mettre sur le toit de sa maison

L’énergie solaire photovoltaïque ou thermique

L’une des énergies vertes les plus utilisées est l’énergie solaire. Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers installent des panneaux photovoltaïques ou thermiques sur leur toit et des centrales solaires photovoltaïques florissent un peu partout sur la surface du globe.

L’énergie solaire provient du rayonnement du Soleil, dont on exploite la chaleur ou la lumière. Les panneaux photovoltaïques permettent de transformer la lumière en électricité. Les systèmes thermiques utilisent quant à eux la chaleur solaire pour chauffer les chauffe-eaux domestiques ou bien générer de l’électricité.

Si l’énergie solaire ne peut être exploitée que lorsque le Soleil brille, elle apparaît comme une énergie intermittente idéale. Afin d’encourager les foyers à s’équiper, les plus grands fournisseurs proposent aujourd’hui des offres d’électricité écologique, neutre en carbone.

L’énergie éolienne

Les éoliennes ont investi les champs et, depuis peu, les mers et océans. Onshore ou offshore, les éoliennes exploitent l’énergie cinétique du vent. Couplées à un générateur, elles produisent de l’électricité grâce aux déplacements des masses d’air.

Tout comme l’énergie solaire n’est disponible que quand le Soleil brille, l’énergie éolienne est uniquement exploitable quand le vent souffle. Difficile à mettre en place dans le jardin des particuliers, les éoliennes sont donc réservées aux installations à grande échelle. Aujourd’hui, l’un des principaux inconvénients de cette énergie verte est l’espace restreint qui lui est accordé.

Champ d'éolienne

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique exploite l’élément naturel de l’eau. Elle permet de produire de l’électricité en masse, sans être soumis aux conditions météorologiques. Le seul véritable inconvénient est que la production d’énergie hydraulique nécessite des structures d’envergure, coûteuses et imposantes.

Parmi les différentes énergies hydrauliques, on trouve :

  • L’énergie hydrolienne grâce aux courants marins
  • L’énergie marémotrice grâce aux mouvements des marées
  • L’énergie houlomotrice grâce aux vagues et à la houle
  • L’énergie thermique grâce à la différence de température entre la surface de l’eau et ses profondeurs
  • L’énergie osmotique grâce à la différence de salinité entre eau de mer et eau douce
  • Les barrages grâce aux turbines

L’énergie biomasse

L’énergie biomasse, ou simplement biomasse, peut à la fois produire de la chaleur, de l’électricité et du carburant. On l’obtient grâce à la combustion, la gazéification, la pyrolyse ou bien la méthanisation.

La principale source de la biomasse est les matières organiques. Ainsi, on utilise le bois pour produire de la chaleur et les végétaux, les matières cellulosiques ou les microorganismes pour produire des biocarburants.

La biomasse n’est toutefois pas toujours considérée comme une énergie verte. Pour être une véritable source d’énergie renouvelable, il faut que sa régénération soit supérieure à sa consommation. Sinon, cela détruirait encore davantage l’équilibre de la planète.

Carte du monde réalisée avec des feuilles et des fleurs

La géothermie

La géothermie consiste à puiser l’énergie du sol. Il s’agit alors de désintégrer de façon radioactive les atomes fissiles contenus dans les roches afin de produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite utilisée pour le chauffage ou la production d’électricité.

Le grand avantage de cette énergie verte est qu’elle ne dépend absolument pas des conditions atmosphériques. Toutefois, elle dépend de la profondeur à laquelle elle est puisée. Plus l’extraction est profonde, plus son exploitation est possible à grande échelle.

Pour que cette énergie reste durable et renouvelable, il faut que le rythme de sa production ne dépasse pas celui du cycle naturel de la Terre.

Les énergies vertes apparaissent donc comme des énergies durables, propres et renouvelables. Issues de sources naturelles, comme la Terre et le Soleil, elles polluent largement moins que les énergies fossiles. En apprenant à les exploiter correctement, les hommes pourraient donc réduire considérablement la pollution et le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *