3 bonnes raisons de changer de porte d’entrée pour une porte écolo

Vous aimeriez rénover votre porte d’entrée ? Faites donc le choix d’un dispositif écolo ! Pourquoi ? Voici 3 bonnes raisons pour vous convaincre.

1. La porte écolo a un impact faible sur l’environnement

porte-exterieur-maison

Vous vous en doutez, le principal avantage de la porte d’entrée écolo est que son impact sur l’environnement est beaucoup plus faible que ses congénères. En effet, une porte écologique est issue des efforts de certains fabricants pour améliorer les performances environnementales de leur produit. Pour garantir un faible impact, voici ce qu’il faut prendre en compte.

Tout d’abord, la performance thermique (indice Ud) est importante à prendre en compte, tout comme l’origine du matériau choisi. Pour un matériau pérenne et renouvelable, nous vous conseillons de vous orienter vers des portes d’entrée en bois certifiées PEFC, c’est-à-dire constituées d’au moins 70% de bois issu de forêt gérées durablement.

Ensuite, vous devez faire attention à l’effet de serre que génère votre porte, mesuré à partir des Analyses du Cycle de Vie (ACV) qui quantifie les impacts sur l’environnement durant tout la vie de la porte : production, transport, mise en œuvre, entretien, fin de vie. Les impacts sont généralement calculés pour une période de 30 ans.

Enfin, pour une porte écologique, le fabricant doit faire attention à remettre l’environnement au cœur de son système de production. Cela passe par exemple par le tri des déchets, l’utilisation de lasures et de laques à base d’eau, garantir de faibles rejets de COV, assurer l’optimisation des transports, etc.

2. La porte écolo offre une meilleure isolation thermique

maison-neige

Comme nous l’avons rapidement évoqué, une porte écologique possède une bonne performance thermique.

Cette performance est mesurée en fonction des capacités d’isolation de la porte d’entrée, ce qui donne le coefficient d’isolation thermique qui s’exprime en W/(m².K), ou plus facilement par l’indice Ud. Par exemple, un coefficient de 1,7 w/(m².K) donne un Ud de 1,7.

Plus la valeur de l’indice est faible, meilleure est l’isolation de la porte. Ainsi, vous faites des économies d’énergie notables par rapport à une porte classique, notamment si vous vivez dans une région froide.  Et oui, la consommation d’énergie pour le chauffage est environ 10x plus élevée dans le Nord que dans le Sud. Tous les ménages n’ont donc pas le même besoin en isolation thermique.

Pour un Ud inférieur ou égale à 1,7, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt. Attention à ne pas confondre avec l’indice « Up », très peu fiable malgré le fait que certains fabricants le mettent en avant.

3. La porte écolo est éligible au crédit d’impôt de 30%

taux-emprunt

Dernier argument de poids : changer pour une porte d’entrée écolo est éligible au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique).

Depuis le 1er septembre 2014, si vous êtes propriétaire, vous pouvez en effet bénéficier du CITE si vous effectuer dans votre habitation principale des travaux d’amélioration énergétique, dont l’isolation thermique fait partie.

Le CITE permet de bénéficier d’un taux unique de réduction d’impôt de 30% sans condition de ressources et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux. C’est-à-dire que le changement de porte d’entrée seul est inclus dans le dispositif.

Pour bénéficier du CITE, il vous faudra cependant impérativement passer par un poseur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le montant total des travaux est fixé à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple, sur une période de 5 ans.

 

La porte écolo est donc une porte moins chère, avec de meilleures performances thermiques et un plus faible impact sur l’environnement… que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *