Poêle à bois : une solution de chauffage écologique

poele-bois-ecologique

Le poêle à bois est une solution de chauffage efficace : son rayonnement apporte une solution de confort thermique inimitable. Néanmoins, il est important d’opter pour du matériel de qualité afin de minimiser les émissions de particules fines, néfastes à la planète. Alors comment le choisir ? Et de quel bois se chauffer pour que le poêle à bois reste une option de chauffage saine et respectueuse de l’environnement ? On fait le point.

Comment choisir son poêle à bois ?

poele-bois-ecologique

Contrairement à d’autres systèmes de chauffage et de combustion, le feu de bois émet du CO2 mais aussi des polluants (particules fines, monoxyde de carbone, dioxines, etc). Si la combustion n’est pas complète, la pollution s’en voit aggravée. Pour ce qui est du CO2, on considère que si la combustion est bonne et que la forêt est gérée durablement, le bilan est neutre. Reste donc la problématique des autres polluants que l’on peut nettement réduire si la combustion du bois est optimale. On peut y parvenir :

Le granulé de bois est en effet très écologique car il rejette très peu de CO2 et est composé uniquement de sciure de bois, récupérée de la découpe de bois et réutilisée au lieu d’être jetée.

Quels bois choisir ?

bois-chauffage-choix

Idéalement, il est recommandé d’opter pour des essences de bois de feuillus : chêne, hêtre, érable, frêne, bouleau, merisier, charme, etc. Bien qu’aussi calorifère, les résineux contiennent des résines qui encrassent les cheminées.

Le taux d’humidité des bûches doit être inférieur à 20%. Il peut se vérifier à la livraison ou bien après séchage, à l’aide d’un humidimètre au coeur d’une bûche fendue. Les filières locales sont à privilégier pour éviter les transports de longues distances (artisans bûcherons, élagueurs, ventes communales de bois sur pied, etc).

Il existe aussi des possibilités d’achats groupés de bois chauffage pour obtenir de meilleurs prix, mais sans garantie sur l’origine locale du bois. Dans tous les cas, l’utilisation de bois traités est à proscrire tant pour des raisons de santé que pour l’environnement. La seule destination raisonnable de ces matériaux « bois » est les parcs à conteneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *