Quel bois choisir pour sa cuisine ?

cuisine bois

Pour changer votre vieille cuisine en formica ou aménager votre nouvelle cuisine, vous avez choisi le bois ? Vous avez raison ! Le bois est un matériau qui offre des possibilités infinies. Seulement, tous les matériaux issus du bois ne se valent pas sur le plan écologique. Voici nos conseils pour une cuisine en bois saine et écologique.

Les dérivés du bois

Le mélaminé et le stratifié se sont installés depuis longtemps dans les cuisines. Très répandu, le mélaminé est constitué de particules de bois et recouvert d’une feuille de résine. Les panneaux en bois massif sont populaires en raison de leurs prix accessibles et des nombreuses possibilités qu’ils offrent en matière de coloris et de textures.

Un peu plus cher, le stratifié est plus résistant et plus adapté pour concevoir un plan de travail sur mesure. Il consiste en une superposition de feuilles, habillées par une surface décorative et enrobée de résine mélamine.

Ces deux matériaux sont parfois critiqués pour leur impact sur la qualité de l’air intérieur, en particulier l’émission de COV (composés organiques volatils). Toutefois, les fabricants ont pris conscience de cet enjeu et certains proposent des matériaux limitant ces émissions.

Le bois au naturel

Si vous préférez l’aspect naturel du bois, vous pouvez opter pour des meubles en bois naturel. Attention toutefois à cette appellation qui peut englober le contreplaqué et le bois plaqué.

Le contreplaqué est constitué de feuilles de bois collées entre elles, tandis que le bois plaqué est fait de particules de bois recouvertes d’un placage (moins de 5 mm d’épaisseur). Quant aux meubles en bois naturel, il s’agit de panneaux en bois massif ou avec un placage de bois naturel d’une épaisseur supérieure à 5 mm.

Les essences de bois utilisées pour la fabrication de cuisines sont nombreuses : chêne, pin, hêtre, frêne, noyer, merisier, bois exotiques… Les finitions appliquées au bois sont essentiellement le vernis et la laque. Évitez le bois recouvert de vernis avec solvants, pouvant émettre des COV. Préférez les vernis à base d’eau, plus écologiques, et offrant le même aspect.

Zoom sur les labels écologiques

Sensibilisés à la problématique de la pollution intérieure, des fabricants proposent désormais des cuisines labellisées. On distingue trois normes :

  • ecologieLa marque NF Environnement : les cuisines NF Environnement doivent satisfaire à 20 critères écologiques concernant le recyclage, mais aussi l’émission de formaldéhydes. Les panneaux doivent être classés E1 (émission de 0,8 mg/100 g de panneau). Vous trouverez aussi des cuisines classées E0 (0,4 mg/100 g).
  • La certification PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification). Elle garantit que le bois est issu d’une forêt gérée de manière durable, pour lutter contre la déforestation.
  • Le label FSC (Forest Stewardship Council) est un autre écolabel certifiant la gestion durable de la forêt, ayant des critères plus stricts que PEFC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *